16/17/18 décembre Journée internationale des migrants Marseille et Martigues se mobilisent

16/17/18 Décembre à l’occasion de la Journée internationale des migrants Marseille et Martigues se mobilisent

A Marseille, aujourd’hui, il y a encore de nombreux enfants sans toit. Pourtant repérés par les services sociaux, ils ne savent ni où dormir, ni où manger, ni où se laver. Venus d’Afrique, du Moyen-Orient et d’ailleurs, seuls ou mal accompagnés, ces jeunes gens ont voyagé sans visas dans des conditions dramatiques avec l’espoir de trouver un monde meilleur au terme d’un long périple. On les appelle les « Mineurs Isolés Etrangers », ou encore les « Mineurs Non Accompagnés ». L’accès aux dispositifs sociaux d’urgence (accueils de jour, de nuit, aide alimentaire) leur est refusé au prétexte qu’ils sont mineurs et dépendent de la « protection de l’enfance » (donc de l’aide sociale à l’enfance). La France, Nation dite des Droits de l’Homme et signataire de la Convention Internationale des Droits de L’Enfant (AG des Nations Unies du 20 novembre 1989), s’est engagée à garantir protection, gîte, couvert, éducation et santé, à tout mineur présent sur son territoire. Force est de constater que cet engagement n’est pas pleinement suivi des faits à Marseille. Des mineurs identifiés restent jusqu’à quatre mois en moyenne sans prise en charge effective !

Cliquez ici pour agrandir

afrisante

Les commentaires sont fermés